Pourquoi vous devriez toujours utiliser un VPN sur un réseau wifi public ?

Vous avez l’habitude de vous connecter à des réseaux wifi public ? Lors de vos déplacements professionnels ou de loisir.

Par exemple dans les aéroports, certaines gares… Lorsque vous logez dans un hôtel… C’est encore dans le café du coin, votre bar préféré ou à l’université que l’on vous propose un accès gratuit à internet.

N’avez-vous pas déjà remarqué des redirections ? Savez-vous si ces réseaux wifi public sont réellement sécurisés ?

Vous ignorez même peut-être les dangers des réseaux wifi public… Voici quelques informations dont vous devriez avoir conscience.

Les réseaux wifi public et les redirections ?

Par chance pour certains utilisateurs, Apple a la bonne idée d’insérer une fenêtre Pop-up ou un écran de portail wifi dans iOS ou MacOS. 

Vous pouvez alors vous connecter et accepter les conditions du réseau wifi public que vous souhaitez.

Mais vous devez savoir qu’Apple fait apparaître ce genre de page lorsque votre dispositif ne peut pas atteindre directement un site de la pomme croquée.

Le système d’exploitation comprend en effet que quelque chose vous empêche d’accéder directement au site voulu. Ce qui n’est jamais très bon car cela veut dire que l’on tente de rediriger votre trafic.

Mais tout le monde n’a pas un dispositif Apple et même si c’est le cas, ce genre de piège n’est pas forcément repéré.

Alors comment faire dans ces cas-là ? Si vous ne croyez pas forcément en l’honnêteté de l’administrateur réseau ? Ou si vous ignorez tout simplement sur quelle borne vous êtes en train de vous connecter…

Faut-il vraiment s’inquiéter de ces redirections ? En quoi un VPN peut vraiment vous rassurer… Je vous explique !

Fausses et véritables menaces des réseaux wifi public

En réalité les redirections sur un réseau Wifi public se font à un niveau très grossier.

N’importe quel administrateur réseau bloquera les ordinateurs dont il ne connaît rien. Tout accès au net est alors refusé.

Mais une fois le test passé, la redirection prend fin. Il peut s’agir de cliquer sur un bouton, de payer, etc. Vous accédez alors à internet, librement, à vos risques et périls.

Mais une autre question se pose après cette histoire de redirection. Est-ce que ces réseaux si peu protégés ou pas du tout, peuvent en réalité être surveillés de près par une tierce personne ?

Un individu assis dans un des coins du bar par exemple. Peu probable en réalité.

Il est par contre plus probable qu’un routeur infesté soit installé sur le réseau. Ce routeur corrompu tentera alors de récupérer des informations.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en réalité il est aujourd’hui peu probable qu’un réseau compromis cherchant à récupérer des informations puisse effectivement les récupérer.

En effet, en raison des différents scandales qui ont éclaté ces dernières années sur l’espionnage du réseau, aujourd’hui la majorité des services sur le net sont cryptés.

Les messageries, les identifiants de connexion, les mails… Tout est crypté. Les sites financiers, les sites légaux, les sites médicaux ou encore les site de e-commerces sont désormais des endroits sûrs.

Et ce depuis des années. Du coup, si vous avez l’habitude d’utiliser l’un d’entre eux mais qu’il n’utilise pas cette technologie, n’y allez plus. Fuyez-le au plus vite. Ne l’utilisez plus !

Il faut savoir que désormais le piratage n’est pas aussi simple que ça à réaliser. Un tiers malveillant ne peut pas aussi facilement que ça s’immiscer dans un réseau.

Mais le piratage existe bel et bien. Une connexion cryptée repose en effet sur différents acteurs.

Une validation intégrée aux systèmes d’exploitation. Par exemple entre Apple et les navigateurs tiers comme Firefox.

Ainsi si quelqu’un essaye de s’immiscer, les différents logiciels émettent un cri d’alarme du genre : «connexion non fiable ».

Dans ces cas-là, vous devriez vous éloigner du site en question jusqu’à avoir identifié ce qui se passe réellement.

Il ne faut pas confondre avec les courriels de pishing qui pour leur part essayent de vous faire visiter des faux sites afin que vous entriez des informations bien réelles.

Et surtout si vous recevez ce genre de message à plusieurs reprises, lorsque vous vous connectez à une même borne wifi public physique, si vous en avez le temps et l’envie, informez le responsable de l’accès.

Essayez un bon VPN !

Mais plutôt que de se prendre la tête et surfer avec crainte, il est sans aucun doute préférable d’utiliser un VPN comme Nordvpn, cyberghost ou expressvpn.

Car s’il est difficile aujourd’hui de pirater des informations, c’est bien évidemment toujours possible.

Et à plus forte raison sur les réseaux wifi public qui sont par définition dépourvus de tout système de sécurité.

Et les armes ne manquent pas. Logiciels malveillants comme Ransomware, Malware. Programmes qui utilisent les ressources de votre ordinateur.

L’attaque de l’homme du milieu (HDM) ou man-in-the-middle attack (MITM), les campagnes de pishing, etc. Ne sont qu’un petit échantillon.

Heureusement, de plus en plus de monde a conscience des dangers de la toile. Et on ne peut que s’en réjouir.

De plus en plus de personnes savent que surfer sur le web ne se fait pas sans risque et encore moins sur les réseaux public wifi.

Beaucoup d’internautes aussi, tout simplement parce qu’ils n’apprécient pas, à juste titre, que l’on espionne leur navigation sur la toile, utilisent un VPN pour crypter leur trafic.

Ainsi, s’il est difficile de savoir quelles pages précises vous avez visitées et les informations entrées en retour, connaître les sites sur lesquels vous vous êtes rendu reste relativement simple.

Bien sûr tout dépend du type d’attaque qui est également lancé contre vous. Et de l’objectif de cette dernière. Car si le piratage est de plus en plus difficile il reste bien réel.

Un VPN comme Nordvpn, cyberghost and expressvpn va donc chiffrer toutes les données qui entrent et sortent de votre ordinateur.

Toutes les données sont en effet acheminées vers un autre serveur situés ailleurs, généralement dans un centre de sécurité.

Ainsi, si la plupart du trafic a aujourd’hui un premier cryptage, votre VPN en rajoute une couche supplémentaire.

Vous bénéficiez donc d’un meilleur anonymat et d’une plus grande discrétion sur l'emplacement physique depuis lequel vous vous connectez.

De manière générale vous bénéficiez donc d’une plus grande confidentialité sur le web et de plus de sécurité.

Vous pourrez également accéder au contenu géolocalisé grâce au serveur de votre fournisseur situé dans un autre endroit.

Dans la majorité des cas vous avez aussi la possibilité de configurer votre VPN de façon à ce que ce dernier s’enclenche automatiquement lorsque vous vous connectez à un réseau inconnu ou un réseau wifi public.

De manière générale, l’abonnement à un bon VPN coûte entre 4 $ et 10 $ par mois avec des prix nettement inférieurs pour des abonnements annuels.

Autrement dit, un investissement vraiment minime en comparaison à la protection fournie.

Suggestions de Lecture

Charactère d'anime

Voir anime : 14 superbes sites de streaming gratuits et payants en 2019

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

firefox-vpn

Que vaut Mozilla VPN ?

Private internet access VPN

Critique et test complet du fournisseur de VPN CyberGhost

Nord-VPN

Critique et test impartial du fournisseur de VPN NordVPN