Que vaut réellement Spyoff VPN ?

Dans le monde des VPN, tout le monde tente de se démarquer. Et quand c’est un acteur européen qui s’y lance, alors on est tout de suite curieux. Quand on regarde des ténors du domaine comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost, alors on se rend compte que le VPN est dominé par les Américains. Donc, l’arrivée de Spyoff VPN est une bouffée de fraicheur. Mais est-ce qu’il tient ses promesses ? Oui et non comme d’habitude avec les fournisseurs VPN. Il y a de bons points, mais aussi de gros cartons rouges. C’est parti pour le test de Spyoff VPN !

Introduction de Spyoff VPN

Spyoff VPN est un fournisseur très récent dans le monde des VPNs. Il a débarqué dans le courant de 2015 et il est situé dans le micro-état de San Marino dans la péninsule italienne. Cet emplacement aura son importance sur la gestion des données de ses clients.

C’est une entreprise composée de 40 personnes qui propose un VPN de bonne facture sur la surface, mais qui manque aussi de nombreuses options qu’on trouve dans les grands fournisseurs VPN. Il ne tient qu’à Spyoff VPN de se tailler un nom de guerre digne de ce nom. Car après 10 ans passés à tester les fournisseurs, on peut dire que ce secteur est sans pitié pour les faibles et les canards boiteux. Et Spyoff VPN commence mal avec ses prix.

Les prix de Spyoff VPN

À force de tester les VPN, on tombe toujours sur le même pattern. On a les prix accessibles sur la page d’accueil ou une page dédiée. Et vous avez généralement des prix mensuels, annuels ou bisannuels. Eh bien, il faudra chercher ce pattern sur Spyoff VPN, car on ne le trouve pas. À la place, le fournisseur propose un Bundle composé de son VPN et d’un abonnement Usenet.

Et là, on dit non. Le Bundle ne fonctionne pas du tout pour le consommateur. S’il veut un compte Usenet, alors il y a d’excellents fournisseurs dédiés et s’il veut un VPN, alors il faut un service également dédié. Spyoff VPN propose une seule offre à 7,79 dollars par mois qui combine le VPN et Usenet. Et on n’a aucune idée du détail de l’abonnement. Combien d’appareils sont supportés, la bande passante et d’autres informations essentielles.

Ce Bundle est fourni par Usenet.nl qui est un fournisseur d’accès Usenet aux Pays-Bas. Soit, les deux services appartiennent à la même entreprise. Ou que l’un a racheté l’autre, mais on aurait aimé qu’on nous l’explique. Car cela pose des problèmes sur la vie privée ou la juridiction.

En soi, le prix de 7,79 dollars n’est pas excessif, car il s’aligne sur des fournisseurs comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost. Mais il est dommage de ne pas avoir de promotion pour des abonnements de longue durée. Donc oui, le tarif est un gros point noir pour Spyoff VPN. On comprend leur idée de combiner plusieurs offres. Ils pensaient sans doute que cela facilite la vie à l’utilisateur, mais ce n’est pas le cas.

Les caractéristiques de Spyoff VPN

Dans les caractéristiques, Spyoff VPN reste assez classique. Il fournit les 3 principaux protocoles VPN avec l’OpenVPN, le PPTP et le L2TP/IPSec. Le PPTP est à éviter, car c’est un protocole développé par Microsoft dans les anciennes versions de Windows qui ne supportaient pas l’OpenVPN. L’OpenVPN est recommandé, car il est ouvert et très robuste dans le domaine de la sécurité.

Et le L2TP/IPSec est un compromis entre les deux. Il est idéal pour les appareils mobiles qui ont parfois dû mal avec l’OpenVPN. Il est léger pour proposer une connexion fluide sur Wifi ou sur le forfait à la donnée et suffisamment sécurisé pour qu’on ait l’esprit tranquille.

Sur le nombre de serveurs, Spyoff VPN joue avec le haut du panier. Il propose ainsi plus de 1000 serveurs situés dans 40 pays. La moitié se trouve aux États-Unis. Donc, c’est un bon point, mais on aurait aimé une répartition des serveurs plus homogènes. Car les serveurs en Asie sont plutôt rares ce qui ralentit la vitesse de connexion.

Chaque fournisseur tente de se démarquer de ses rivaux. Mais on n’a rien trouvé de tel chez Spyoff VPN. Par exemple, NordVPN est connu pour son double VPN, VyprVPN est réputé pour sa vitesse foudroyante et Cyberghost donne facilement accès à Netflix USA.

Téléchargement de torrent et Netflix

Spyoff VPN n’a pas de problème avec l’utilisation du P2P. Vous pourrez ainsi télécharger des torrents comme bon vous semble sans craindre Hadopi. Un autre excellent point est que son VPN permet d’accéder à Netflix USA ce qui est assez rare pour le souligner.

Depuis que la plateforme de vidéo à la demande bannit les VPN, c’est un critère pour distinguer le bon de l’ivraie parmi les fournisseurs VPN. Et on a testé plusieurs serveurs américains, on a pu accéder à Netflix sans trop de problèmes.

La vitesse de Spyoff VPN

Nous abordons un second point qui fâche chez Spyoff VPN. La vitesse n’est pas lente, mais très inégale. Si vous sélectionnez des serveurs en Europe ou aux États-Unis, alors vous avez une vitesse de 80 % de celle de votre FAI. Cela en fait l’un des fournisseurs les plus rapides sur le marché. Le souci est dès qu’on prend des serveurs dans des pays moins connus comme la Croatie, la Belgique, alors la bande passante ne suit pas. Et on peut avoir des baisses jusqu’à 60 % de celle de votre FAI. En revanche, des entreprises comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost vous propose une vitesse homogène et rapide quel que soit votre serveur de connexion.

Ce n’est pas dramatique, car la plupart se contentent des serveurs américains ou européens, mais cela reste une petite tâche. Et cela prouve que le fait d’avoir un grand nombre de serveurs n’implique pas forcément qu’on aura une vitesse hallucinante. On l’a vu quand on a testé Avast VPN, qui possède une toile réduite de serveurs, mais dont la vitesse n’est pas piquée de hannetons.

Est-ce que Spyoff VPN protège votre vie privée ?

Spyoff VPN propose une politique de vie privée plus qu’acceptable. C’est une norme en zéro donnée qui implique qu’il ne collecte pas les adresses IP, les requêtes DNS, l’historique de navigation, la destination de vos paquets internet. En gros, il ne peut pas savoir qui vous êtes en ligne et ce que vous faites avec sa connexion VPN.

En revanche, il garde la trace des applications et logiciels installés dans un système, l’utilisation du serveur pour équilibrer la bande passante et le volume de données. Ce sont des données non identifiables et cela sert surtout à déboguer les logiciels et améliorer le serveur comme ils le disent. C’est correct, au moins, Spyoff VPN est très transparent. Il fournit une page dédiée où il explique ce qu’il collecte ou non dans un langage clair et compréhensible par tous.

Toutefois, on a mentionné que Spyoff VPN est vendu comme un Bundle avec un abonnement Usenet. Et on a un peu regardé ce fournisseur d’Usenet, il est également basé à San Marino ce qui garantit une bonne protection. Cependant, on ignore si le VPN et l’accès Usenet utilisent les mêmes serveurs ou s’il y a une étanchéité, car la sécurité doit être draconienne sur un VPN.

La juridiction de Spyoff VPN

A une époque, il suffit d’avoir une bonne politique de vie privée pour garantir l’anonymat à ses utilisateurs. Aujourd’hui, la juridiction est également un critère important. Vous pouvez avoir une politique de zéro donnée absolue, mais si le FBI vient frapper à votre porte, alors vous allez au-devant de bien d’ennuis. Il suffit de demander à Apple ce qu’il pense avec le chiffrement de l’iPhone en 2016 lors d’une affaire criminelle.

Spyoff VPN s’est mis à l’abri de ces ennuis en s’établissant à San Marino qui est un petit état dans le centre-nord de l’Italie. La langue et la culture sont évidemment italiennes, mais il possède sa propre souveraineté et ses propres lois. Petite anecdote juridique, San Marino applique ce qu’on appelle la double criminalité. Pour que le pays pratique l’extradition ou donne accès à l’information sur ses résidents, il faut que l’acte soit un crime à la fois dans le pays qui demande et San Marino.

Cela garantit une protection supplémentaire. Par exemple, le blasphème n’est plus sanctionné dans de nombreux pays. Si un internaute, dans un pays du Moyen-Orient, est coupable de blasphèmes et qu’il utilise Spyoff VPN. Alors, San Marino refusera toute procédure de demande d’information, car le blasphème n’est pas un crime sur son territoire.

La sécurité et les logiciels de Spyoff VPN

Spyoff VPN fait un carton plein sur ses logiciels. Il propose son VPN pour Windows, Mac, Android et iOS. Mais il fournit d’excellents guides pour l’installer des routeurs comme Tomato ou DD-WRT, Windows Phone et Linux. Les tutoriels sont clairs et accessibles pour tout le monde ce qui est un excellent point. On a vu trop de fournisseurs VPN qui négligent la partie du support technique et les utilisateurs étaient souvent laissés à eux même.

La sécurité reste une priorité, car tous les logiciels intègrent le Kill Switch. C’est une option qui vous déconnecte d’internet dans le cas où le VPN est indisponible. Cela évite d’être compromis même pendant quelques minutes. Vous avez également la protection contre la fuite DNS qui se produit quand on utilise certains protocoles de communication dans le navigateur Chrome. Une faille découverte il y a plusieurs années et qui est corrigée par la majorité des fournisseurs comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost sur le marché.

Le site web de Spyoff VPN

Le site web de Spyoff VPN propose les principales informations de son VPN. On a des pages dédiées pour la politique de vie privée, le Warrant Canary pour indiquer s’il a subi une demande gouvernementale et que le service n’est plus fiable.

Vous avez aussi une toile de serveurs qui est fournie. Des guides d’installation très complets. Franchement, c’est parfait, mais cette histoire de Bundle nous reste au travers de la gorge. Le fait de ne pas avoir de prix clairs, disponibles sur une page dédiée est quelque chose qui ne passe pas.

Le support technique

Le support technique de Spyoff VPN se fait via des tickets de support. On a un formulaire de contact, mais on ignore si on a un support dédié une fois qu’on est abonné. Vous avez aussi une grande base de connaissances qui couvre de nombreux aspects comme la gestion du compte, les paiements et les problèmes techniques.

Et Spyoff VPN est également présent sur les réseaux sociaux au cas où la réponse serait trop lente. Ce n’est pas exceptionnel, car vous avez des fournisseurs qui offrent des chats en live ou le support par mail. Mais pour nous, le support fait le taff et on est plutôt satisfait dans l’ensemble.

En conclusion

Notre mot de la fin est que Spyoff VPN avait tout pour plaire. C’est comme si vous avez acheté une belle voiture, mais quand vous entrez à l’intérieur, vous avez une mauvaise odeur persistante. Le Bundle, pour nous, est une très mauvaise idée. Même si c’est cool d’avoir un abonnement VPN et Usenet pour moins de 8 dollars par mois, on aurait vraiment aimé une offre classique. Vous avez VyprVPN qui possède aussi une offre Usenet, mais les deux sont parfaitement séparées.

Le prix unique est une tactique de marketing qui peut avoir des frais cachés. Sur tout le reste, on n’a rien à dire sur Spyoff VPN. La protection de la vie privée est exemplaire et transparente. Les logiciels sont de très bonne facture. La toile de serveurs est vraiment conséquente.

Non, il y a juste cette ombre au tableau avec les tarifs. Si des gens de Spyoff VPN lisent ce guide, alors on leur recommande de changer leur prix et leur offre. Vous avez tout ce qu’il faut pour proposer un vrai VPN, alors faites-le. Et si l’offre purement de VPN existe déjà, alors mettez-la en avant, car malgré nos efforts, nous n’avons pas réussi à la trouver.

Suggestions de Lecture

Charactère d'anime

Voir anime : 14 superbes sites de streaming gratuits et payants en 2019

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

firefox-vpn

Que vaut Mozilla VPN ?

Private internet access VPN

Critique et test complet du fournisseur de VPN CyberGhost

Nord-VPN

Critique et test impartial du fournisseur de VPN NordVPN