Quelles alternatives au défunt site de torrents Mininova ?

Comme tous les grands sites de torrents, Mininova a eu son heure de gloire.

Et comme tous les grands sites de torrents c’est au sommet de sa gloire qu’il est tombé…

Mais l’écosystème torrent a la vertu de toujours se renouveler. Ainsi lorsqu’un site tombe, un autre prend sa place.

Il existe donc bien des alternatives à Mininova aujourd’hui. Je vous en présente quelques unes.

L’histoire de Mininova

La première fois que Mininova est mis en ligne c’est en 2005. Ce nom et cette mise en ligne n’ont rien d’anodin.

En effet ils font directement allusion à SuprNova fermé en décembre 2004, gros site de l’époque.

D’après certaines statistiques, Mininova serait l’un des plus grands sites de torrents de tous les temps.

Le fait est qu’un an après son lancement, en 2006 donc, Mininova était le 9 ° mot le plus demandé sur Google.

Depuis son lancement, plus de 5 milliards de liens auraient ainsi été téléchargés depuis la plate-forme.

Mais le succès étant au rendez-vous, Mininova attire également l’attention des ayant droits.

En l’occurrence du groupe néerlandais BREIN. Ce dernier va porter plainte au civil pour violation de droit d’auteur, en 2009.

BREIN demande ainsi que tous les liens redirigeant vers des sources protégées soient retirés.

Et il gagne le procès ! Mininova se voit contraint de retirer tous les liens redirigeant vers du contenu protégé en trois mois.

Si ce n’est pas fait, les administrateurs risquent une amende pouvant s’élever jusqu’à 6 millions d’euros !

Cette décision judiciaire sonne la fin du site… Seuls les liens «  Mininova Content Distribution Service », autrement dit les torrents qui sont publiés par les artistes eux-mêmes pour utiliser la plate-forme afin de se faire connaître, sont conservés !


Le trafic chute drastiquement après la décision de justice. Le site n’a plus rien à voir avec ce qu’il était. Il reste cependant en ligne.

On pourrait presque dire « pour le geste ». Mininova ne ferme en effet définitivement ses portes qu’en 2017.

Les administrateurs (Matthijs Meulenburg, Niek van der Maas et Erik Dubbelboer )ont cependant reconnu que le site perdait de l’argent depuis un moment déjà.

Les alternatives à Mininova

Dans le monde du torrent, la disparition d’un site est devenu aujourd’hui une habitude.

Et pour être franc, dans bien des cas lorsqu’un site comme Mininova disparaît, beaucoup s’en réjouissent.

Et oui ça fait plus de place pour les autres ! C’est peut-être une réalité un peu cruelle mais c’est bien la vérité.

Et plus un site qui disparaît est gros, plus le bénéfice est grand pour les autres sites. Les internautes se dirigent alors sur des alternatives comme [Torrent_1], [Torrent_2], [Torrent_3], [Torrent_4], [Torrent_5]

Et au final, un site aussi grand soit-il est vite enterré et oublié. Bien sûr des nostalgiques regrettent telles ou telles particularités, d’autres se souviennent du forum, etc.

Mais au bout du compte, tout le monde tourne la page et finalement se redirige vers un autre site.

C’est en quelque sorte la règle. Et en un sens heureusement que ça fonctionne ainsi car sinon l’écosystème BiTtorrent dans son ensemble serait déjà mort.

La vertu du torrent, n’est-ce pas le partage de l’information ? Le partage de dossier ? L’échange ?

Avec la disparition de site comme Mininova c’est en quelque sorte une redistribution des cartes qui s’opère… Et on pourrait presque dire que tout le monde en profite.

Pourquoi toujours utiliser un VPN ?

Si vous avez visité des sites de torrents comme Mininova vous avez certainement remarqué une chose : tous vous incitent à utiliser un VPN.

Moi je vous inciterai même à utiliser cet outil dès que vous vous connectez à internet. Pourquoi à votre avis ?

Parce que la toile est sans aucun doute l’endroit le plus surveillé qu’il soit. Et oui on vous parle toujours de liberté mais en réalité c’est l’inverse qui se passe !

Les gouvernements, les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet), les moteurs de recherches, les sites que vous visitez eux-mêmes avec leur fameux cookies, les ayant droit, Hadopi, etc.

La liste pourrait encore tellement s’allonger que ça ne vaut même pas la peine de la prolonger.

Le fait est qu’avec un VPN comme Cyberghost, NordVPN ou VyprVPN vous bénéficiez d’une navigation anonyme.

Vous allez en effet pouvoir changer d’adresse IP. Or c’est votre adresse IP fournie par votre FAI qui permet de vous identifier.

Vous allez bénéficier également d’une navigation sécurisée grâce aux meilleurs protocoles de sécurité qu’il soit.

Tout votre trafic sera chiffré. Même votre FAI ne sera pas ce que vous faites sur la toile. Alors tous les « autres » que je vous ai nommé plus haut, n’en auront pas la moindre idée.

Et votre VPN va également vous permettre de surfer de manière libre. Tous les sites qui peuvent être censurés, comme les sites de torrents, vous pouvez désormais y accéder.

Ne croyez pas que ça soit difficile ou illégal, bien au contraire. Une fois votre fournisseur de VPN choisi, en un clic vous choisissez un serveur.

Votre adresse IP change automatiquement, vous contournez la géoresctriction, etc.
Bref, avec votre client torrent installé et votre VPN, vous profitez vraiment en toute liberté et toute sécurité d’internet.

Conclusion

Si vous étiez à la recherche d’alternatives pour Mininova, et bien maintenant vous en avez.

Vous savez où aller mais surtout, ce qui est à mon sens le plus important, vous savez comment y aller. Libre et en sécurité bien sûr.