Notre avis sur IPJetable ? A éviter comme la peste !

Il est difficile de trier le bon de l’ivraie chez les fournisseurs VPN. On a beaucoup de grosses promesses. De l’anonymat à toute épreuve, une protection de la vie privée draconienne. Mais sous la surface, la sécurité se craquèle assez vite. On ne va pas vite en besogne qu’IPJetable ne tient pas encore toutes ses promesses. En résumé, le manque d’informations est criant et il y a de nombreux fournisseurs NordVPN, VyprVPN, Cyberghost qui font 1000 fois mieux. Mais soyons professionnels jusqu’au bout et testons IPJetable dans ses derniers retranchements.

Histoire d’IPJetable

Le site officiel nous indique qu’IPJetable existe depuis 2009 et donc, cela va faire 10 ans qu’il est dans le secteur. Mais cela reste un fournisseur VPN méconnu, car les tests sur d’autres sites ne l’ont pas raté. Ensuite, on est déjà en 2019 et même au-delà et le site affiche 2009 à 2016. Cela signifie-t-il que le site n’a pas été mis à jour depuis 3 ans ?

Les serveurs d’IPJetable sont basés aux Pays-Bas, mais il appartient à l’entreprise IELO SARL qui est en Suisse. On a fait des recherches sur cette société et on n’a rien trouvé de concluant. On a trouvé 2 occurrences, basées à Genève avec la première qui propose des équipements Ethernet et l’autre qui installe des bornes Wifi en France. La logique voudrait que ce soit la deuxième qui soit concernée.

Toutefois, pour créer un VPN, il faut de l’expérience sur la sécurité et les normes de chiffrement. Le fait d’avoir de l’expérience sur le Wifi, c’est bien, mais c’est assez inutile dans le secteur des VPN. Ce qui ressortira dans ce test est le manque d’informations fournies par son site officiel.

Les prix d’IPJetable

IPJetable propose une grille tarifaire un peu étrange, car il fournit directement un abonnement de 3, 6 et 12 mois. Le trimestre coute 15 euros TTC ce qui nous donne 5 euros par mois pour son VPN. Est-ce que c’est abordable ? Oui, est-ce qu’il y a mieux ? Certainement.

C’est l’offre trimestrielle qui est surtout mise en avant. Vous prenez par exemple NordVPN qui offre actuellement un prix à 3,50 dollars par mois pour un abonnement de 3 ans. Et ce fournisseur est bien plus fiable et il est très bien noté par les tests indépendants.

Un autre est Mullvad VPN qui est à 5 euros par mois et dont la qualité de service nous a vraiment impressionnés. IPJetable ne se démarque pas sur ses prix et il faut toujours proposer un abonnement mensuel. Cela permet aux internautes de partir sur d’autres cieux s’ils ne sont pas satisfaits du service. Il offre une période d’essai gratuit, mais on ignore le délai et si on doit fournir des informations de paiement. Pour un service aussi basique, on aurait aimé une période d’essai sans aucun engagement.

Les caractéristiques d’IPJetable

On a dû regarder à deux fois pour comprendre réellement ce que propose IPJetable sur ses principales caractéristiques. Dans les protocoles, il offre le PPTP et l’OpenVPN. Et autant dire qu’on a tiqué direct. Cela fait des années qu’aucun fournisseur sérieux ne propose le PPTP comme son principal protocole. Bien sûr NordVPN, VyprVPN, Cyberghost le fournissent, mais c’est parce que c’est devenu une habitude. En général, un VPN doit offrir l’OpenVPN, le PPTP et le L2TP/IPSec.

Le PPTP est un vieux protocole VPN avec de nombreuses failles de sécurité. Et il convient pour les très vieilles versions de Windows, genre Windows 98 ou Windows XP. On sait qu’il y a encore beaucoup d’utilisateurs de Windows XP, mais ce dernier peut supporter l’OpenVPN.

Et une chose qui nous a fait halluciné est qu’IPJetable nous dit que son OpenVPN est en version bêta. Euh ouais, en sachant que ce protocole existe depuis une décennie et qu’il est totalement stable. Si vous maitrisez les aspects de la sécurité, alors vous devriez le proposer en version stable sans aucun problème.

Des erreurs sur le protocole VPN

Quand on a testé Mullvad, on comprend quand il nous dit que son protocole WireGuard est encore en test. C’est un nouveau protocole qui doit passer tous les tests de sécurité. Mais pour l’OpenVPN, il est inacceptable d’avoir une implémentation bancale. Cela doit marcher du premier. Et l’absence du L2TP/IPSEC est un vrai problème. Il est de notoriété que l’OpenVPN rame à mort sur les appareils mobiles, notamment les Smartphones de 2 ou 3 ans.

La raison est que c’est un protocole lourd, conçu pour les PC. C’est pourquoi, on a le L2TP qui est plus léger et qui fonctionnement parfaitement sur les appareils mobiles. Chez IPJetable, si l’OpenVPN ne marche pas correctement, alors vous en êtes réduit à utiliser le PPTP ce qui équivaut à ne pas utiliser de VPN du tout. De plus, on n’a pas la moindre information sur la norme de chiffrement de son OpenVPN. Même si ce dernier est sécurisé, c’est la norme de chiffrement qui fait toute la différence. Est-ce que c’est en AES 256 ou une autre technologie ?

La vie privée chez IPJetable

Sur tout le site, IPJetable nous répète qu’on peut avoir des adresses IP françaises alors que ses serveurs sont aux Pays-Bas. Oui, mais c’est le cas de tous les fournisseurs. Vous pouvez prendre un abonnement chez NordVPN, VyprVPN, Cyberghost qui sont basés dans différents pays et vous pourrez avoir une IP française de n’importe où. Le cheval de bataille d’IPJetable est de dire que cela permet de contourner Hadopi. On est d’accord, mais on peut bloquer Hadopi avec n’importe quel VPN.

Le siège social de ce fournisseur est basé en Suisse et on ignore si cela couvre les demandes légales. De ce qu’on sait, c’est l'emplacement des serveurs qui sont ciblés par les gouvernements. Et les Pays-Bas, même s’ils ne pratiquent pas ouvertement la surveillance de masse, sont très proches des États-Unis et de l’Angleterre. On n’a pas besoin de faire un dessin sur ces deux nations qui abritent respectivement la NSA et le GCHQ.

Un vrai manque de transparence sur la collecte des données

De plus, la lutte contre le piratage est très agressive aux Pays-Bas. De nombreux sites de torrent ont fermé leurs portes et leurs opérateurs se sont retrouvés en prison à cause des ayants-droits hollandais. The Pirate Bay a eu d’énormes problèmes dans le pays de la tulipe.

En revanche, si les demandes légales doivent passer par la Suisse, alors c’est un bon point pour IPJetable. La Suisse est un pays très protecteur de la vie privée et l’anonymat. Et la preuve est qu’un fournisseur comme Proton VPN y est basé depuis des années sans aucun souci. Donc, sur la juridiction, c’est moyen, mais qu’en est-il de la protection de la vie privée ?

IPJetable nous dit qu’il ne conserve aucune donnée à part l’adresse mail et le mot de passe pour se connecter au service. C’est très bien, mais on ne doit pas croire un VPN sur parole, il faut qu’il prouve ses dires. Vous prenez des fournisseurs comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost. Et vous verrez qu’ils ont mis un soin considérable à créer des pages qui détaillent chaque donnée qu’il collecte. Chez IPJetable, il n’y pas de page dédiée de confidentialité et on a quelques informations sur une FAQ. L’internaute mérite que son anonymat soit davantage pris au sérieux que quelques lignes sur une FAQ !

La sécurité et les logiciels VPN d’IPJetable

La sécurité et les logiciels VPN d’IPJetable vont être vite réglés puisqu’il n’y en a pas ! On a regardé sur tout le site et oui, le fournisseur ne propose pas de logiciels VPN pour aucune des plateformes comme Windows, Mac OS ou Android. À la place, il propose des guides pour configurer son VPN sur le client VPN natif de ces plateformes. Ce qui, en soi, n’est pas un mauvais point. Mais le secteur des VPN est très concurrentiel et chaque fournisseur tente de se démarquer avec le meilleur logiciel possible.

Un logiciel VPN dédié offre plusieurs avantages, dont le choix de se connecter au serveur VPN. Mais comme la totalité des serveurs d’IPJetable sont aux Pays-Bas, alors il n’y a rien à configurer. Oui, on l’a oublié, mais ce fournisseur ne propose des serveurs que dans un seul pays. Même un VPN gratuit fait mieux !

Ensuite, on n’a pas la possibilité d’activer le Kill Switch qui est généralement une norme dans les logiciels VPN actuels. Cette option permet de couper la connexion internet si le VPN est indisponible. Cela évite qu’on soit vulnérable même pendant un court instant. Et comme on n’a pas non plus d’applications mobiles, alors on sera obligé de configurer manuellement l’OpenVPN sur son Smartphone ce qui est loin d’être une sinécure. Et par défaut, les utilisateurs vont choisir la facilité et prendre le PPTP qui ne le protège pas du tout.

Le site web

Quand vous accédez au site web d’IPJetable, vous avez l’impression de l’amateurisme de ses concepteurs. On dirait un blog d’un adolescent qui vend quelques services au rabais. On est méchant, mais encore une fois, on parle ici de la sécurité d’un internaute.

Des gens risquent parfois leur vie, en utilisant le VPN pour s’exprimer librement dans leur pays. Et il faut être irréprochable dans ce domaine. Le site fait le boulot, on a les informations sur le prix, sur la vie privée, mais c’est loin d’être suffisant.

Mais on va vous dire le fond de notre pensée. En 2009, le VPN a décollé au plafond, car d’une part, la Hadopi venait de débarquer et Snowden nous avait appris l’espionnage de la NSA. Et l’entreprise derrière IPJetable s’est dit qu’il y avait un filon à exploiter.

Et sans aucune expérience, ils ont lancé leur VPN. Ils ont essayé de faire les choses en bien, mais la volonté ne suffit pas. Il faut de la compétence derrière. Et au fil des années, ils ne se sont pas améliorés et quand on le compare à des ténors comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost, alors on se demande si c’est une blague ou autre.

Le support technique

IPJetable offre uniquement un support mail et l’adresse est directement disponible sur le site. On aurait aimé un contact plus fréquent sur les réseaux sociaux. Il y a deux publications sur leur compte Twitter et ils datent de 2018… La qualité du support est mitigée, car les réponses mettent parfois des jours à venir et elles se contentent de répéter ce qu’il y a sur le site officiel.

Pour certains testeurs, le support technique est un critère essentiel, car cela permet d’aider tous les types d’utilisateurs qu’ils soient expérimentés ou non. Personnellement, le support arrive en seconde position. Si le service VPN est vraiment de qualité à la base, alors le support n’est pas nécessaire à moins d’un cas très particulier. Mais force est de constater qu’IPJetable propose le service minimum et comparé à tous ses autres couacs, c’est clairement un mauvais point.

En conclusion

Cela ne va pas vous étonner, mais nous ne recommandons pas IPJetable. En fait, rien ne va chez ce fournisseur VPN. Des serveurs dans un seul pays, des prix qui ne sont pas intéressants et un manque de transparence criante. Pas de logiciels VPN dédiés.

Franchement, ils ne nous facilitent pas la tâche. Car même chez des fournisseurs moyens, on trouve toujours des points positifs, mais là, impossible de dénicher quoi que soit. Il y a tellement de choses à améliorer qu’on ignore par où commencer. Pour un prix équivalent et même moins cher, vous pouvez trouver des VPN d’excellente facture chez NordVPN, VyprVPN, Cyberghost. Vous aurez des centaines de serveurs dans le monde entier, des logiciels optimisés aux petits oignons et une vitesse qui est 1000 fois plus rapide.

Suggestions de Lecture

Charactère d'anime

Voir anime : 14 superbes sites de streaming gratuits et payants en 2019

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Fusion de la Hadopi et du CSA, que doit-on craindre ?

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

Comment regarder HBO en France ? Nos solutions

firefox-vpn

Que vaut Mozilla VPN ?

Private internet access VPN

Critique et test complet du fournisseur de VPN CyberGhost

Nord-VPN

Critique et test impartial du fournisseur de VPN NordVPN