Le VPN Chine pour contourner le Grand Firewall de Chine

Quand on parle de censure, de violation de vie privée et de surveillance de masse, alors la Chine est la championne dans ce monde. Les technologies de surveillance chinoises donnent le tournis. À chaque fois qu’ils font quelque chose, on se dit qu’ils ne feront pas pire et pourtant, ils continuent de creuser plus profondément dans un Etat total de surveillance. Un VPN Chine n’est pas une option, mais une obligation. Et la Chine a lancé une attaque massive contre les VPNs ces dernières années.

Comment escalader le Grand Firewall de Chine

Le Grand Firewall de Chine comme une référence à la Grande Muraille de Chine est la solution chinois pour se protéger contre les invasions numériques occidentales. La Chine est communiste avec un Parti central qui contrôle chaque aspect de la vie de ses citoyens. À mesure qu’elle s’est développée, elle a beaucoup investi dans les technologies de surveillance et parfois, elle dépasse les États-Unis ce qui est un compliment ou non selon l’angle que vous vous placez. Sa plus belle création est le Grand Firewall de Chine.

Pour le comprendre, vous prenez un pays avec 1 milliard d’habitants. Vous comptez le nombre de PC, de Smartphones et d’autres appareils connectés à internet et entre eux. Ensuite, vous érigez une muraille numérique, réputée inviolable tout autour. Vous obtenez un intranet au niveau national qui ne laisse rien entrer ou sortir sans l’autorisation de Pékin. À une époque, on pensait que c’était impossible, mais les Chinois l’ont fait. Même s’il y a toujours des trous dans ce mur qui nous permet de nous y faufiler sans être vu. C’est le VPN Chine avec des fournisseurs comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost.

Comment surfer librement en Chine ?

Le VPN China va vous permettre d’avoir n’importe quelle adresse IP dans le monde. Vous êtes en Chine et vous voulez accéder à Facebook qui est censuré. Vous allez prendre un VPN de chez NordVPN, VyprVPN, Cyberghost. Vous lancez leur logiciel et vous vous connectez à un serveur allemand ou français. Même en étant en Chine, vous pourrez ainsi vous connecter à tous les réseaux sociaux et les sites internationaux.

Mais il faudra faire très attention, car la Chine surveille attentivement ses flux sortants et entrants. Le VPN devra être très robuste pour éviter d’être démasqué et bloqué dans la foulée. Mais en général, la plupart des entreprises chinoises, pour trouver des clients internationaux, utilisent fréquemment les VPNs. Une chose très importante est que quand vous êtes en Chine, vous ne devez jamais, même pendant une minute, surfer sur l’internet chinois.

Car la censure va s’appliquer immédiatement. Des fonctions assez simples dans les logiciels VPN comme le Kill Switch ou le lancement automatique à chaque démarrage sont essentielles. Le Kill Switch va couper votre connexion si le serveur VPN est indisponible. Cela vous évitera bien des tracas, croyez-nous sur parole.

L’attaque contre le VPN en Chine

Mais nos souris qui se faufilent par les trous du mur numérique commencent être à chassés par le chat. Les autorités chinoises ont compris que s’ils ne faisaient rien, leur Grande Muraille allait devenir un fromage de gruyère. Donc, depuis 2017, ils ont lancé une attaque massive contre les fournisseurs VPN. Ils ont créé des lois qui obligent les fournisseurs à s’enregistrer auprès du gouvernement. Et ces VPNs doivent accepter de bloquer les sites jugés illicites par les autorités. Ce qui supprime tout intérêt du VPN au passage.

Les entreprises VPN comme NordVPN, VyprVPN, Cyberghost combattent avec acharnement cette attaque. Les Chinois bloquent les adresses IP associées à certains serveurs VPN. La connexion VPN est bloquée, mais le fournisseur va changer rapidement de serveur.

Et donc, le jeu du chat et de la souris continue de plus belle. On a aussi de nouvelles techniques qui arrivent sur le VPN. Elles consistent à cacher la connexion VPN pour la faire passer pour une connexion VPN. Ainsi, les autorités chinoises ne savent même pas qu’on utilise un VPN. Et ce jeu va continuer encore longtemps. Et pour le moment, le VPN a gagné quelques parties. Ce qui est inquiétant est que des pays occidentaux commencent à s’inspirer de la censure chinoise pour « protéger la démocratie ». La conclusion, utilisez le VPN comme celui de NordVPN, VyprVPN, Cyberghost où que vous soyez, car on n’est à l’abri nulle part.